Nos actualités

Cyclife lance sa division Démantèlement au Royaume-Uni

Publié le 13/10/2020

Avec la création de sa division Démantèlement, Cyclife UK devient l'entité du groupe EDF en charge du marché du Royaume-Uni. En plus de son catalogue d'offres déjà existant de conseil et de services dans le domaine de la gestion des déchets, Cyclife UK élargit ainsi sa gamme d'offres de services dans le démantèlement avec le soutien des autres filiales de Cyclife : avec Graphitech, des services dans le développement d'outils de démantèlement pour les réacteurs de technologie graphite, avec Cyclife Digital Solutions, des services de modélisation en 3D en temps réels de scénarios incluant le calcul de dosométrie, et avec Cyclife Engineering, une gamme de techniques de conception d'ingénierie et d'évaluation des performances.

Cyclife a lancé sa division Démantèlement au Royaume-Uni avec le recrutement d'une équipe de spécialistes dirigée par Emmanuelle Chardon, qui a récemment rejoint la société après avoir occupé un poste chez Jacobs. En tant qu'entité de démantèlement du groupe EDF au Royaume-Uni, la nouvelle division s'appuiera également sur le savoir-faire et les meilleures pratiques développées sur le parc français de réacteurs en graphite et sur le retour d'expérience du démantèlement des REP (Réacteurs à Eau Pressurisée), ainsi que sur la gamme d'offres innovantes et uniques développées par les sociétés sœurs de Cyclife UK (Graphitech, Cyclife Digital Solutions et Cyclife Engineering).

« Outre la mise en place d'une équipe de spécialistes du démantèlement basée au Royaume-Uni, nous sommes très soutenus par les équipes de démantèlement existantes d'EDF et en particulier par les autres filiales de Cyclife telles que Graphitech. », a expliqué Emmanuelle Chardon, responsable du démantèlement pour Cyclife UK. Graphitech est une joint-venture créée en 2019 entre Cyclife et Veolia Nuclear Solutions, qui se consacre au développement d'outils pour le démantèlement du cœur des réacteurs en graphite et à la conception d'une installation de démonstration industrielle à la centrale nucléaire de Chinon en France pour tester les techniques de démantèlement du cœur du réacteur en taille réelle.

Une offre étendue de services tout au long du cycle de vie du démantèlement

Depuis plus de dix ans, Cyclife a ouvert la voie à l'industrie nucléaire britannique pour qu'elle adopte une approche axée sur la valeur d'un démantèlement piloté par la gestion des déchets. En mettant en œuvre une véritable philosophie du démantèlement piloté par la gestion des déchets, les clients de Cyclife sont en mesure de créer de la valeur grâce à la réduction du volume des déchets. Grâce à la nouvelle division Démantèlement, Cyclife UK proposera à ses clients des services plus spécifiques au cycle de vie du démantèlement :

  • Stratégie de démantèlement et élaboration de scénarios avant et après le déchargement du combustible
  • Planification et mise en œuvre du démantèlement complet du site
  • Services spécialisés d'ingénierie et de conception
  • Services spécialisés de gestion des déchets et de conseil en environnement
  • Planification, gestion et contrôle des projets
  • Services de gestion des déchets sur site et hors site

« Cette combinaison unique de planification stratégique, de technologies de démantèlement de pointe, d'exécution sur site et de services intégrés de gestion des déchets avec transfert complet de la responsabilité nucléaire permet aux clients de Cyclife d'adopter une nouvelle approche holistique du démantèlement qui réduit les interfaces, fait gagner du temps et de l'argent et garantit la réalisation de résultats clairs et tangibles en toute sécurité. », a commenté Joe Robinson, directeur général de Cyclife UK.

Une évolution logique

Depuis son acquisition par EDF en 2016, Cyclife au Royaume-Uni a été sollicitée par ses clients pour prendre en charge des projets de plus en plus complexes impliquant du conseil, des campagnes sur site et des transports de déchets, qui constituent des compétences de référence pour contribuer au développement de la nouvelle division Démantèlement. La société a déjà assuré le support au démantèlement à un portefeuille de clients, dont Magnox, Sellafield et General Electric, et dispose déjà de systèmes et du personnel nécessaires pour délivrer une large gamme de services de démantèlement, notamment des conseils en stratégie et en gestion de programme, l'élaboration et l'analyse de scénarios, ainsi que la conception et la réalisation d'ingénierie technique.
 
Cyclife se concentrera dans un premier temps sur l'élaboration de stratégies et de plans de démantèlement pour ses clients en mettant notamment à profit l'expertise développée dans le domaine du démantèlement des installations nucléaires en France et une approche axée sur la gestion des déchets.

edf-chinon-a-nuclear-power-plant-decommissioning-cyclife-graphitech
Centrale nucléaire EDF Chinon, France

Photo du haut, la nouvelle équipe Démantèlement de Cyclife au Royaume-Uni, de gauche à droite :
  • Craig Preston, Senior Project Manager
  • Lisa Hughes, Principal Consultant
  • Neil Parton, Data Scientist
  • Nick Meek, Technical Manager
  • Emmanuelle Chardon, Head of Decommissioning
  • Tim Shoesmith and Tim Kane, Decommissioning Planners
D'autres collègues sont déjà confirmés pour rejoindre l'équipe.

Cyclife soutient les jeunes talents

Publié le 29/07/2020

cyclife-supports-young-talents-cumbria
Au Royaume-Uni, Cyclife UK participe au programme « Dream Placement » qui permet aux jeunes étudiants de Cumbria (nord-ouest de l’Angleterre) d’accéder à une expérience de leadership en entreprise par la réalisation d'un stage en milieu professionnel. Depuis sa participation au programme piloté par le Centre de Leadership et Performance de Cumbria, Cyclife UK a accueilli deux nouvelles recrues après leur immersion sur le site de MRF (Metals Recycling Facility) : en 2016, Abigail Caldow a été employée comme coordinatrice de projet industriel, quant à Katherine Armstrong, elle a rejoint l’équipe en 2018 dans le domaine du transport et la logistique.

A l’issue de sa période de stage, Katherine a poursuivi son expérience au sein de Cyclife en contrat d’apprentissage. Dix-huit mois plus tard, Katherine est désormais responsable de la coordination des opérations d'approvisionnement et de logistique sur le site de MRF Cyclife UK. Elle assure les relations avec les clients dans le cadre des projets avec EDF Energy.

« Katherine a toutes les compétences et l'attitude nécessaires pour évoluer sur des fonctions à plus grande responsabilité au sein de l’entreprise. Il est essentiel que Cyclife saisisse toutes les opportunités  d'acquérir et de former les jeunes talents pour soutenir sa mission de devenir le leader européen de la gestion des déchets et du démantèlement », conclut Joe Robinson, Directeur du site de MRF Cyclife UK.

Cyclife France : nos engagements clients en 2020

Publié le 22/07/2020

En 2019, Cyclife France a interrogé ses clients sur son offre de solutions de traitements de déchets et la qualité de ses services.



Télécharger l’enquête clients Cyclife France 2019
 

Cyclife France s’engage dans la performance énergétique sur le site industriel de CENTRACO (Gard)

Publié le 02/07/2020


Compte tenu du développement de ses activités et de l’accroissement de ses effectifs depuis plusieurs années, Cyclife France, acteur majeur du groupe EDF en Occitanie par ses activités de traitement des déchets et d’accompagnement du démantèlement nucléaire, investit dans des projets de performance énergétique sur le territoire du Gard-Rhodanien. A Codolet, sur le site du Centre de Traitement et de Conditionnement des déchets nucléaires (Centraco), Cyclife France construit un nouveau bâtiment tertiaire basse consommation énergétique pour accueillir ses salariés et s’engage dans un projet d’ombrières photovoltaïques.

Un nouveau bâtiment tertiaire éco-responsable

Cyclife France construit un nouveau bâtiment tertiaire destiné à accueillir 200 salariés déjà installés dans des locaux en structure légère dans la partie industrielle du site de Centraco. L’entreprise anticipe aussi les futurs recrutements nécessaires au bon développement de l’entreprise.
La construction consiste à étendre le bâtiment administratif actuel situé à l’entrée du site par une extension de 2 800m² sur trois niveaux.
Les travaux débutent en juillet 2020 et dureront près d’un an pour faire sortir de terre cette construction réalisée dans les standards environnementaux. Le projet conçu avec l’appui de Dalkia Smart Building filiale du groupe EDF, optimise alors la consommation énergétique (éclairage LED, détecteurs de présence, automatisation des robinets pour la maîtrise de la consommation d’eau) et prévoit une isolation optimale (acoustique et thermique). En termes d’économies d’énergies, le projet de nouveau bâtiment va au-delà de la règlementation puisqu’il permettra d’économiser plus de 30% des dépenses énergétiques par rapport aux standards réglementaires.

  • Un chantier respectueux de l’environnement : pour contribuer aux enjeux de développement durable sur le territoire Occitanie, Cyclife France s’est fixé pour objectif de maîtriser les impacts environnementaux liés à ses activités et ceux de ses chantiers avec la maîtrise des déchets générés par les travaux (limitation et traitement dans les filières adéquates). Avec un objectif de durabilité, tous les matériaux sont sélectionnés pour leur qualité de fabrication, d’entretien et leur durée de vie.
  • De nouveaux modes de travail : en 2021, les collaborateurs de Cyclife France découvriront un bâtiment offrant un environnement de travail modernisé et plus collaboratif. Bureaux individuels, open-spaces, salles de réunions, bulles de communication et espaces de convivialité, tous les aménagements sont pensés avec les futurs utilisateurs et selon les besoins de chaque métier. Le bâtiment sera également accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR).
 

Contribuer à une région à « énergie positive »

Cyclife France développe également un projet de construction d’ombrières équipées de panneaux photovoltaïques sur les espaces de stationnement du site de Centraco à l’horizon 2021.
Le dispositif actuellement à l’étude repose sur l’installation de 1 600 panneaux solaires d’une puissance totale de 530 kWc*. Le projet répond pleinement à l’ambition de Cyclife de développer les énergies renouvelables avec 706 MWh produit chaque année, soit l’équivalent de la consommation résidentielle annuelle moyenne de 150 foyers. A noter que dans le cadre du projet, la végétation existante sera conservée.
Il offre au site de Centraco une autoconsommation de l’énergie produite tout en développant son mix-énergétique : l’électricité produite sera intégralement injectée dans l’usine de Centraco qui fonctionne 24h/24 et 7j/7 !
Une image contenant tableDescription générée automatiquementLe projet est développé en étroite collaboration avec EDF ENR, filiale du Groupe. Cette installation photovoltaïque apportera une véritable économie d’énergie en abaissant l’empreinte carbone de l’entreprise en évitant l’émission de 317 t de CO2 sur 30 ans et en maitrisant la facture énergétique.
*Le kilowatt-crête (kWc) est l’unité de mesure utilisée pour évaluer la puissance atteinte par un panneau solaire lorsqu’il est exposé à un rayonnement solaire maximal. Cette puissance de pointe est testée dans des conditions standards, de 1000w/m² : en France, cela correspond aux heures autour de midi pendant une belle journée d’été.
 

Des projets énergétiques au bénéfice des emplois locaux

Avec ces projets, c’est une belle dynamique solidaire et de véritables synergies qui se créent sur le territoire et au sein du groupe EDF avec des collaborations régionales entre les différentes entités comme EDF Renouvelables, Dalkia Smart building pour les projets énergétiques.
Concernant la réalisation du bâtiment tertiaire, un groupement d’entreprises régionales contribuent au chantier selon les engagements environnementaux définis.
La construction de l’extension du bâtiment tertiaire représente un investissement de 5 millions d’euros au bénéfice des entreprises régionales.
Pour l’avenir, Cyclife France est attentif et prêt à soutenir tous les projets liés à la mobilité et aux nouveaux modes de transports « doux » qui émergent sur le territoire (transport collectif entreprise, installation de bornes de rechargement de véhicules électriques).
 
  • Cyclife France emploie 307 personnes dont 87% sur le site de Centraco dans le Gard et a embauché près de 100 personnes ces quatre dernières années.
  • Le nouveau bâtiment tertiaire ainsi constitué aura la capacité d’accueillir 250 salariés et répond à l’augmentation des effectifs de Cyclife France prévue dans les années à venir.
  • En 2019, Cyclife France a contribué au volume d’activité locale et régionale à travers des dépenses fournisseurs qui représentent un chiffre d’affaires de 54 millions d’euros dont 32% en Occitanie, 14% en SUD-PACA et 10% en Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Cyclife France a intégré depuis 2013 le Réseau pour la Performance Energétique en Occitanie. Ce réseau regroupe des entreprises engagées dans une démarche de réflexion globale visant à réduire la consommation d’énergie.
  • L’entreprise travaille avec des prestataires du territoire qui respectent les prescriptions législatives et réglementaires en vigueur en matière d’environnement, de sécurité et de santé des personnes, et de préservation du voisinage conformément à la Charte Développement Durable entre EDF et ses fournisseurs.
 

Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergies et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé sur l'énergie nucléaire, l’hydraulique, les énergies nouvelles renouvelables et le thermique. Le Groupe participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 38,9 millions de clients (1), dont 28,8 millions en France. Il a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires consolidé de 71 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.
(1) Les clients sont décomptés fin 2019 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.

 

Cyclife France - Siège social
BP 54181
30204 Bagnols-sur-Cèze cedex - France
Capital de 14 600 000 euros
380 303 107 R.C.S. Nîmes
 
www.cyclife-edf.com
 CONTACTS
 
Responsable communication Cyclife France Delphine BESSON
delphine.besson@cyclife.fr
Mobile : 06 63 68 13 01
 

[VIDEO] Cyclife France partenaire du Nîmes Urban Trail 2020

Publié le 01/07/2020

 
Le 16 février 2020, 50 coureurs de Cyclife France participaient à la course « Nîmes Urban Trail », au cœur des lieux incontournables du paysage nîmois. Au-delà de l'opération sportive, à travers ce partenariat humain et solidaire, Cyclife France s'inscrit pleinement dans le territoire Occitanie. Fidèle pour la 4ème année consécutive, elle remporte de nouveau le challenge entreprise.
 
Une belle opération collective qui s'est traduit par un moment de partage et de bonne humeur…mais aussi par à un podium !


> Retour en vidéo sur cette journée de février

Entre le Royaume-Uni et la Suède : Cyclife de nouveau sur la route !

Publié le 30/06/2020

Après ces temps difficiles et sans précédent, toute la plateforme Cyclife est heureuse d'annoncer que le site de Cyclife au Royaume-Uni reprend les expéditions de déchets métalliques de ses clients vers le centre de traitement de Cyclife en Suède. Le transport est arrivé en Suède le 29 juin 2020 en ayant quitté le Royaume-Uni juste quelques jours plus tôt. Cette route fonctionne efficacement depuis plus de dix ans et contribue à fournir la meilleure solution environnementale pour l'industrie nucléaire britannique. « Cette route garantit un service efficace et sûr aux clients sur le marché britannique », a commenté Henrik Modéer, directeur de Cyclife Sweden AB.

Depuis 10 ans, Cyclife UK Ltd. possède son installation de recyclage des métaux (MRF) près de Workington (comté de Cumbria, nord-ouest de l'Angleterre). Le site propose des solutions pour répondre aux besoins croissants de l'industrie nucléaire en matière de démantèlement, de réduction et de recyclage de ses déchets. Cyclife UK est un leader dans le traitement des déchets faiblement radioactifs, avec une part de marché de plus de 90 % pour les déchets métalliques au Royaume-Uni. Cyclife Sweden AB est située à l'extérieur de Nyköping, sur la côte est de la Suède. L'installation fournit des services de traitement des déchets à des clients nationaux et internationaux depuis 40 ans.

L’ensemble des services de traitement des déchets faiblement radioactifs comprend la réduction du volume et le traitement (coupe à chaud et à froid, fusion, incinération et pyrolyse) et sont toujours effectués dans le cadre de campagnes spécifiques dédiées à chaque client. Le traitement des déchets métalliques consiste en une série de services : segmentation, décontamination, fusion (jusqu'à 5 000 tonnes par an), libération par décontamination et recyclage des lingots de métal produits, caractérisation et conditionnement des déchets secondaires en vue de leur retour au client.

« Grâce aux liens étroits et aux communications établies au fil des années, les deux installations sont flexibles, nous pouvons ainsi assurer la réalisation de tous les contrats pour nos clients britanniques en 2020 », a déclaré Joe Robinson, directeur de Cyclife UK Ltd.

La plateforme de Cyclife fournit des solutions pour la gestion optimisée et durable des déchets nucléaires et la déconstruction et le démantèlement d’installations nucléaires. Avec ses trois sites au Royaume-Uni, en Suède et en France, ses filiales Cyclife Digital Solutions, Cyclife Engineering et plus récemment Graphitech, Cyclife propose à ses clients de l’industrie une gamme de services qui s'étend de la réalisation de l'inventaire physique et radiologique d'une installation nucléaire, au support technique sur site pour la décontamination et à une large gamme de services de démantèlement incluant la segmentation à froid et à chaud (par exemple pour les circuits primaires ou autres systèmes de refroidissement des réacteurs).
 

Rapport annuel d’information du public relatif à l’installation nucléaire de Centraco (Gard)

Publié le 26/06/2020

Tout exploitant d’une installation nucléaire de base (INB) établit chaque année un rapport destiné à informer le public quant aux activités menées sur le site concerné. Retrouvez ici, le Rapport annuel d’information du public relatif à l’installation nucléaire de Centraco (Gard) pour l’année 2019.
Télécharger le Rapport de Sûreté Nucléaire de Centraco 2019

Déclaration d’un événement significatif sûreté (ESS) de niveau 1 lié au blocage d’un volet du sas d’introduction des déchets du four d’incinération de Centraco

Publié le 13/05/2020

Le 09 mai 2020 à 20h33, deux fûts de déchets solides (vinyle et gants) incinérables restent bloqués dans le sas d’introduction de déchets du four d’incinération de l’installation de Centraco à la suite d’un dysfonctionnement d’un volet du sas.

Il est constaté un début de combustion de l’un des fûts. La température dans le sas augmente, ce qui conduit à la mise en service des systèmes d’aspersion d’eau et d’extinction à l’azote du sas.

Conformément aux procédures de sûreté, le four d’incinération passe automatiquement en refroidissement.

Les deux fûts bloqués sont évacués manuellement. Cette manipulation provoque un dégagement de fumée à l’extérieur du sas déclenchant normalement un signal d’alarme mobilisant les équipes de secours de Marcoule dédiées à ces interventions. Sur place, elles constatent la bonne maitrise de l’évènement par les équipes de Centraco et le bon fonctionnement des dispositifs d’aspersion et d’extinction.

Le four d’incinération est actuellement en veille. L’introduction des déchets est interrompue le temps de la vérification de l’ensemble des équipements concernés.

Cette situation est sans impact sur le personnel et l’environnement, et sans conséquence sur la sûreté de l’installation.

L’évènement est déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire, le mardi 12 mai 2020. Le classement retenu est au niveau 1 de l’échelle INES*.

 *échelle internationale de classement des évènements nucléaires qui en compte 7.

Marina Hashim, nouvelle directrice générale de Cyclife

Publié le 23/03/2020

Marina Hashim prend la direction générale de Cyclife, la filiale d’EDF pour la déconstruction et la gestion des déchets nucléaires, en France et à l’international.


Crédit Sophie Guichard, Direction communication @EDF


Marina Hashim rejoint la filiale Cyclife présente en Europe avec ses trois filiales dédiées au démantèlement des installations nucléaires (Cyclife Engineering, Cyclife Digital solutions et Graphitech) et ses trois sites de gestion et traitement de déchets radioactifs situés en France (Gard), au Royaume-Uni (Workington) et en Suède (Nyköping).
 
Marina a rejoint EDF en 2014 à Abu Dhabi comme directrice générale d’EDF Moyen-Orient. Depuis 2018, elle dirigeait le projet des diesels d’ultime secours du programme « grand carénage » (projet Post-Fukushima) pour le prolongement de la durée de vie des centrales nucléaires en exploitation. Ingénieure de formation, Marina Hashim a un parcours professionnel dans l’Industrie et l’énergie : Alstom, Bouygues Construction et Areva à l’international.
 
Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Marina Hashim porte l’ambition de la filiale de devenir leader européen dans la déconstruction et la gestion des déchets nucléaires. Elle préside les Conseils d’Administration de Cyclife France, Cyclife UK et Cyclife Sweden. Elle est également Directrice Générale de Cyclife Holding.
 
« Je me réjouis de rejoindre Cyclife, acteur incontournable de la filière nucléaire. Ces dernières années, la filiale a déjà enregistré de belles victoires avec des contrats signés en Europe avec Sogin, Enresa et Uniper. Nous poursuivons nos actions commerciales pour soutenir la place de Cyclife comme leader européen de la déconstruction, du démantèlement et du traitement des déchets nucléaires. » commente Marina Hashim.

Cyclife Digital Solutions et Onet Technologies signent un accord de partenariat pour accompagner la transition numérique dans la filière nucléaire.

Publié le 26/02/2020

Le 26 février 2020, Cyclife Digital Solutions, filiale du groupe EDF, et Onet Technologies signent un partenariat destiné à déployer des solutions numériques adaptées aux métiers du nucléaire et dans un même temps contribuer à la maîtrise des projets de la filière.


A l’heure où notre filière poursuit sa transition vers le numérique, deux entreprises ont décidé d’unir leur savoir-faire au service de l’industrie nucléaire.
Sur le marché, Cyclife Digital Solutions dispose d’une offre phare : le logiciel DEMplus® for nuclear, un outil d’aide à la décision et de simulation basé sur des technologies 3D temps réel, permettant aux acteurs de la filière d’optimiser et de sécuriser les projets d’interventions en milieu nucléaire.
Onet Technologies, a quant à lui été précurseur dans la mise en œuvre de la méthode BIM* Management appliquée aux activités d’ingénierie des projets de déconstruction. Elle bénéficie ainsi d’un retour d’expérience concernant la gestion des modèles 3D, du BIM Management, de la conception et modification d’installations dans le domaine du démantèlement.

En associant leur savoir, les deux entités appartenant à des Groupes industriels majeurs, ont pour volonté de renforcer leurs approches complémentaires pour apporter des solutions innovantes aux défis techniques de la filière nucléaire en s’appuyant sur les méthodes et outils de la transition numérique : collecte de données, gestion du patrimoine des installations avec une vision à long terme, aide à la décision, etc. Des axes de travail autour de la simulation, du BIM Management, de l’interfaçage des solutions ont été définis. Des premiers résultats concrets sont attendus avant la fin de l’année.

 *La méthode BIM management dans le secteur nucléaire est un processus utilisant une maquette numérique qui capitalise et gère en configuration les caractéristiques techniques d’une installation nucléaire tout au long de son cycle de vie. La méthode BIM permet de créer un jumeau numérique des installations en exploitation ou en déconstruction et constitue une base de données pour les études de simulation en préalable aux opérations sur site.


Pour en savoir +


Lire le Communiqué de presse du 26 février 2020

DEMplus® for nuclear 
Onet Technologies
Haut de page